Les conférences QuidQuam live

Prochaine conférence le 1er juin à 18h00

Capes et tapis d’invisibilité contre les séismes et tsunamis

par Sébastien Guenneau
Institut Fresnel, Marseille

FranceNumerique

Résumé : La mythologie regorge de références à l’invisibilité. Par exemple, Hermès, le dieu grec du commerce, triompha du géant Hippolyte grâce à son casque qui le rendait invisible. La littérature arabo-indienne n’est pas en reste avec Shéhérazade, qui dans le récit-cadre des mille et une nuits (d’influence persane), survole en tapis volant des contrées pleines de mirages. Plus récemment, Jack Griffin, le héros scientifique du roman L’homme invisible de Herbert George Wells, devenait aussi transparent que le verre en avalant une potion de sa fabrication. Quant à Harry Potter, le jeune sorcier imaginé par Joanne Kathleen Rowling, il se serait senti bien démuni face au sorcier Voldemort sans sa cape d’invisibilité.
Si les scientifiques n’ont pas encore réussi à fabriquer une telle cape, ils commencent à avoir une idée de l’étoffe avec laquelle elle pourrait être tissée. En combinant divers matériaux selon des architectures particulières, les physiciens parviennent à façonner le trajet des ondes électromagnétiques. Ils espèrent ainsi soustraire les objets à l’influence de la lumière pour les rendre invisibles, ou changer leur apparence (à l’instar du mimétisme dans le monde animalier). L’heure est encore, pour l’essentiel, aux travaux théoriques, mais un premier prototype de dispositif d’invisibilité a été réalisé en 2006 par l’équipe de John Pendry (Imperial College de Londres) et David Smith (Duke University) pour les micro-ondes (centimétriques). Notre équipe marseillaise a testé expérimentalement une cape d’invisibilité en 2008 pour les vagues à la surface de l’eau, et en 2012 nous avons même démontré en partenariat avec l’équipe de Stéphane Brûlé de l’entreprise de génie civil Ménard que l’on pouvait rendre invisible une partie d’un terrain argileux aux ondes sismiques. Une lentille plate pour les ondes sismiques a même été réalisée! Dans cet exposé, nous tenterons de faire la part entre les avancées technologiques et les effets d’annonce d’une littérature de vulgarisation scientifique qui joue sur la fascination du grand public pour la mythologie.

 

Prochaines conférences

La conférence de Sébastien Guenneau clôt le cycle Quidquam Live 2015/2016. Rendez-vous l’année prochaine !

 

barre

Les conférences passées


Les lasers en médecine
par Serge Mordon, INSERM – Univ. Lille – ONCO-THAI – Image Assisted Laser Therapy for Oncology


La lumière et l’art
Voir, analyser, restaurer

par Daniel Hennequin, physicien, chercheur au CNRS, Université de Lille


Photosynthèse, l’énergie pour les plantes…
Et pour l’humanité ?

par Bruno Robert, CEA Saclay


Cieux chaotiques
de la théorie de la Lune à l’activité solaire

par Christophe Letellier, professeur, CORIA – Normandie Université – CNRS


Lumière sur l’éclairage
par Fernande Vedel, professeur émérite, Université d’Aix-Marseille


Pourquoi la nuit est-elle noire ?
Les origines de l’univers et le satellite Planck

par le Professeur Hervé Dole, Institut d’Astrophysique Spatiale, univ. Paris-Sud, CNRS


Les aimants sont quantiques !
par Julien Bobroff, professeur à l’Université Paris Sud


Le laser et ses applications
par Daniel Hennequin, chercheur CNRS


Une Terre en matière plastique
par Patrick Cordier, physicien à l’Université Lille 1


La supraconductivité
par Julien Bobroff, professeur à l’Université Paris Sud


Ad Astra – Atteindrons-nous les étoiles ?
par Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA Saclay

↑ Retour en haut de page